Discrimination Amazighs Tunisie

Stéphane Arrami à Genève

Exigences pour l'amazighité en Tunisie

La Tunisie doit s'engager dans la co-officialité de tamazight, la langue berbère unifiée, comme ses parlers locaux, la chelha, la tachaouit toutes deux amazighes (berbères), la koinè derja tunisienne. L'amazigh devra dans le futur du pays figurer dans sa constitution en tant que socle historique et identitaire.

Histoire et mémoire des discriminations en matière d'amazighité en Tunisie

Histoire et mémoire des discriminations en matière d'amazighité en Tunisie

Nous entamons la chronologie des actes de discrimination en Tunisie fondées sur les pratiques discriminatoires, actes d'agressions racistes ou de violence physique à l'encontre des Amazighs Tunisiens.

Août 2018 : le Maire de la ville de Sfax refuse l'inscription du prénom amazigh Massine. Un décret de 1965 confirmé en 2013 ne permet l'enregistrement que de prénoms arabes.